מועצה מקומית זכרון יעקב

פתיחת תפריט ניידים

Tourisme

Tourisme à Zichron Yaakov
 
LES SITES HISTORIQUES :
 

Le "Chemin du Vin"

C'est un projet de réhabilitation de la rue des fondateurs, la rue principale du village et la construction originale qui était spécifique aux villages du Baron. Les façades ont été réhabilitées et des éléments spécifiques à l'époque- fenêtres en bois, toits de tuiles, barrières en pierre et bois, réverbères- y ont été ajoutés. Les cours des agriculteurs ont conservé leur caractère d'autrefois et chaque cour a sa propre spécificité. Le "Chemin du vin" commence au centre des visiteurs Gidonim, face au cimetière et se termine au vignoble de Carmel Mizrahi. Cette route est jalonnée de la plupart des sites historiques du village. Ces dernières années, le "Chemin du Vin" attire chaque semaine des milliers de visiteurs qui viennent savourer l'atmosphère particulière du village, ses caves à vins, ses bars et restaurant, ses galeries et ses boutiques. Chaque vendredi matin, se tient aussi une foire artisanale et durant les fêtes de Soukkot et de Pâques ont lieu divers festivals.
 

Yad Laméyasdim

Ce monument a été édifié afin de commémorer les premières familles de Roumanie arrivées dans le village en 1882 pour bâtir le pays d'Israël. Ces premiers colons sont appelés les bâtisseurs "méyasdim" en hébreu. Sur le monument vous pourrez lire leurs noms et dans la petite salle attenante, se trouvent des photographies rares qui racontent l'histoire des dix premières années du village.
Le réservoir de Benjamin
 
Il porte le nom du Baron Benjamin Edmond de Rothschild. Lors de sa première visite le Baron a constaté les difficultés des habitants pour amener l'eau dans leurs maisons et irriguer leur terre. En effet, Ils devaient transporter l'eau dans des fûts qu'ils plaçaient dans des carrioles. Le baron décida alors de créer ce réservoir. Au début l'eau était pompée depuis le réservoir se trouvant proche du vignoble En 1897, le puits a été creusé sur la vieille route. L'eau était pompée du puits et transportée par des tuyaux métalliques. Des robinets furent placés à la disposition des fermiers dans le village. Sur le toit du réservoir est gravée une vue panoramique élargie de Zikhron Yaakov considérée comme la mère des colonies et de ses "filles" Shféia, Bat Shlomo et à l'ouest les villages longeant la côte depuis Haïfa jusqu'à Hadéra.
 
La synagogue Ohel Yaacov
 
La synagogue fut édifiée en 1886 et porte le nom du père du Baron, Yaacov. Ohel Yaacov est la plus grande et la plus ornée de toutes les synagogues des villages du baron.
 
La colline Zamarin
 
Cette colline a vu l'installation des premières familles de pionniers arrivées en 1882. Elle fut achetée en argent au Consul Français Francis Germain par l'Union des Hovévéi Zion de Roumanie. Après s'être installées, les familles durent faire face à des difficultés extrêmes et n'avaient presque plus de quoi vivre. Alors qu'ils étaient désespérés, est arrivé sur son cheval un fonctionnaire du Baron. Il rapporta la situation au Baron Edmond de Rothschild qui décida de prendre ses familles sous sa protection et financera et soutiendra la fondation du village. La réserve naturelle Ramat Hanadiv s'étend sur 560 hectares, au sud de Zikhron Yacov. Dans ce parc sont enterrés le Baron Edmond de Rothschild, dit le "bienfaiteur", aux côtés de son épouse Adélaïde. Le parc a été conçu pour perpétuer la mémoire du baron, surnommé aussi le "père des colonies". En effet, le Baron joua un rôle primordial dans la fondation des premières colonies , fondation qui conduira à la création de l'état d'Israël quelques décennies plus tard. Lors de funérailles nationales, vingt ans après leur décès, le baron et la baronne furent enterrés dans la crypte de Ramat Hanadiv. L'entrée du parc est partagée en cinq chemins, qui symbolisent les cinq frères fondateurs de la dynastie Rothschild, ils vous mèneront respectivement vers le jardin de la cascade, la jardin de la rose, le jardin du palmier, le jardin odorant et l'amphithéâtre. Des plantes d'Israël avoisinent les plantes européennes et méditerranéennes créant ainsi un magnifique kaléidoscope floral. Le jardin est accessible aux poussettes et aux personnes en chaises roulantes. Le parc jouit aujourd'hui d'une réputation inégalée et des milliers de visiteurs de tous les coins du pays.
Musée de la première immigration (Première Alya)
 
Le musée est installé dans un bâtiment de 110 ans d'âge construit par le Baron Edmond de Rothschild. Ce bâtiment était utilisé à l'époque comme la maison administrative C'était le bâtiment le plus grand et le plus beau de tout le pays. Le musée a été ouvert en 1999 et comporte trois étages d'expositions. Des petits films narrent l'installation d'une famille issue de l'Europe de l'est dans un village d'Eretz Israël, en 1882. Au fur et à mesure, on découvre, émus, la vie de ces premiers colons, entre désespoir et espérance. Toute l'histoire de la première immigration défile devant vos yeux comme si vous y étiez.
 

Musée Nili

Maison de la famille Aharonson, pionniers et résistants La famille Aharonson était une famille de pionniers qui avait immigrée de Roumanie en Eretz Israël en 1882. Le père, Ephraïm, était un des fondateurs de Zikhron Yaacov et un fermier réputé. Six de ses enfants avaient survécu, Aaron, Alexander, Sarah, Zvi, Shmuel et Rivka qui fut l'unique enfant née à Zikhron Yaakov qui survécut. Aaron est né en Roumanie en 1876 et avait six ans lorsque sa famille immigre en Eretz Israël. Adulte, le Baron de Rothschild l'envoya en France pour étudier l'agriculture. De retour à Zikhron Yaakov, il ouvrit un laboratoire agricole, prit part à de nombreuses recherches et découvrit l'essence du blé en 1906, découverte qui fit sensation dans le monde entier. En 1909 il fut l'invité du Ministre de l'Agriculture américain. Aaron Aharonson fonda une station de recherche agricole à Atlit. Lors de la première guerre mondiale, grâce à ses contacts aux Etats-Unis, il distribua l'aide financière américaine en Eretz Israël. Peu à peu, il décida qu'Eretz Israël devait se libérer du joug ottoman et organisa, avec un petit groupe d'amis et de membres de la famille, la résistance connue sous le nom de NILI. Les membres informaient le quartier général britannique en Egypte sur les opérations de l'armée turque. En 1917, l'organisation fut démasquée et sa sœur Sarah capturée. Afin de ne pas révéler aux turques les secrets, sous la torture, elle se suicida par balles dans la maison familiale, aujourd'hui intacte.
 

LES JARDINS

Parc Ramat HaNadiv
Magnifique parc situé au sud de la ville. Site Web : Cliquez ici
 
Jardin Gan Tioul
Situé au centre de la ville. Véritable havre de paix avec son bassin aux nénuphars. Le point de rencontre légendaire à Zichron.
 
Parc de la Moshava
Situé à côté du campus scolaire ce nouveau grand parc fait la joie des enfants par ses infrastructures de jeux et des parents par ses grandes étendues vertes et les plantations aux nombreuses essences.